Le Télégramme – La Maillette. Le bonheur est dans le folk avec Nolwenn Leroy

Vendredi soir, à La Maillette, les 730 spectateurs, toutes générations confondues venant du Grand Ouest, ont chaviré de plaisir lors du concert de Nolwenn Leroy.

La chanteuse Nolwenn Leroy n'a pas hésité, en fin de concert, à se rapprocher du public, créant une certaine complicité.

Vendredi soir, à La Maillette, les 730 spectateurs, toutes générations confondues venant du Grand Ouest, ont chaviré de plaisir lors du concert de Nolwenn Leroy.

À l’entame de son concert, l’artiste brestoise avouait que c’était un « grand plaisir de chanter sur la terre de ses ancêtres. Je suis née dans le Morbihan, j’ai passé mon enfance dans les Côtes-d’Armor. La boucle est bouclée ».

Durant 1 h 30, elle a fait voyager le public au son du folk, du Québec (« Ma Jolie Louise ») à Los Angeles (« So Far Away From L.A ») en passant par la Bretagne (« Je ne serais jamais ta Parisienne »).

© Le Télégramme 

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

*