Pure Charts – Nolwenn Leroy en interview : « Je ne fais pas des reprises pour faire des reprises »

A l'occasion de la sortie de son album "Folk", Nolwenn Leroy a répondu aux questions de Pure Charts. La chanteuse balaie les idées reçues voulant associer les reprises à la facilité, explique ses envies avec ce projet, et tease l'arrivée d'un prochain album original. Regardez notre interview en vidéo !

Un an à peine après l'album "Gemme", dont elle a expliqué les raisons de l'exploitation écourtée, Nolwenn Leroy revient avec un nouveau projet : "Folk". Un album de reprises, baigné dans les années 70, sur lequel on retrouve entre autres "Je ne peux plus dire je t'aime" de Jacques Higelin, "Je t'aimais je t'aime et je t'aimerai" de Francis Cabrel et "So Far Away From L.A" de Nicolas Peyrac. « L'idée est née lors de la sortie de "Bretonne", de travailler un jour peut-être sur une suite mais qui ne serait pas une suite. (...) Faire un "Bretonne" numéro 2, jamais de la vie ! » explique Nolwenn Leroy dans une interview à Pure Charts. Elle préfère y voir « une extension » à son projet au succès colossal.

"Faire des reprises est un exercice qui peut être très difficile"

L'artiste a, certes, repris quelques tubes populaires sur "Folk", mais elle s'est surtout attardée à revisiter des titres moins connus du grand public. En effet, Nolwenn Leroy a voulu mettre en lumière « des chansons que l'on entend pas forcément souvent » : « Peut-être à cause des télé-crochets ou des émissions de variétés, souvent à la télé on entend les mêmes chansons associées aux mêmes artistes. Comme si chaque artiste n'avait eu qu'une ou deux grandes chansons ». Avec ce projet, ne parlez à Nolwenn Leroy d'un manque d'originalité ! « Ce n'est pas un album de reprises pour faire des reprises. C'est vraiment un truc de médias ça, depuis récemment, de dire : "Oh encore des reprises !", comme s'il y avait une forme de facilité à faire des reprises » explique l'interprète de "Trace ton chemin", exaspérée par cette mode de « casser la gueule » aux chansons en allant dans l'univers opposé des originales.

"Je commence déjà à réfléchir à la suite"

« Pour moi, la facilité elle est là ! C'est prendre systématiquement le contre-pied pour dire : "On a fait un truc hyper différent, on est branché, on est hyper originaux". Pour moi, faire des reprises, c'est un exercice qui peut être très difficile » renchérit Nolwenn Leroy, dont la mission est de « servir une oeuvre ». D'autant plus que pour elle, ses deux projets de reprises s'intègrent dans sa discographie, offrant alors « une cohérence ». Au passage, Nolwenn Leroy donne des nouvelles de son prochain album, composé des chansons originales et sur lequel elle travaille actuellement : « Je commence déjà à réfléchir à la suite. C'est encore un peu tôt. Mais on retrouvera forcément ce qui m'a influencé sur ce projet-là ». A suivre !

Julien GONCALVES

©PureCharts

Nolwenn Leroy explique pourquoi l'album "Gemme" n'a pas été soutenu

Nolwenn Leroy publiera demain son nouvel album, "Folk", composé de reprises de titres comme "So Far Away From L.A." de Nicolas Peyrac ou "Je ne peux plus dire je t'aime" de Jacques Higelin. Mais certains fans ont pu être surpris par cette annonce car son précédent album "Gemme" n'a eu droit qu'à un seul véritable single, lui aussi baptisé "Gemme". Une déception alors que le projet a tout de même séduit plus de 80.000 acheteurs. Pourquoi l'exploitation a donc été si courte ? « C'est une très bonne question ! Pourquoi ? Alors je vais te le dire ne mode sincère et pas en mode langue de bois. Effectivement, c'est dommage. Mais je ne suis pas vraiment responsable de ça » a réagi Nolwenn Leroy dans une interview à Pure Charts, elle aussi déçue.

"J'ai peut-être payé le fait d'avoir été absente longtemps"

« Dès que l'album est sorti, il y a eu un engouement et ça s'est super bien passé dès le début. Effectivement, je crois qu'il y avait d'autres singles dans l'album, c'est ce que je me dis et c'est ce que me disent beaucoup de gens du public » a déclaré l'interprète de "Trace ton chemin" avant d'analyser la situation : « Aujourd'hui, ce n'est pas évidemment parfois sur la durée. Il y a eu peut-être un mauvais alignement de planètes au moment de la sortie de l'album. Il y avait beaucoup de choses qui sont sorties en même temps. Ça s'est fait comme ça. Donc on est content des résultats ». Alors comment explique-t-elle que "Gemme" n'ait pas été plus soutenu ? « J'ai peut-être payé le fait d'avoir été un peu absente longtemps. (...) Je suis restée en tournée pendant longtemps donc je n'avais pas l'impression de ne rien faire parce que j'étais très occupée (...) Malgré tout, je suis restée loin des studios pendant quelques années » a confié Nolwenn Leroy.

"Il faut occuper l'espace tout le temps"

Et l'artiste a bien ressenti qu'à « l'ère des playlists », les choses ont changé dans l'industrie musicale. « . Aujourd'hui, ça passe, il faut sortir des choses régulièrement. Il faut occuper l'espace tout le temps. (...) Même quand tu as ta place, ça ne veut rien dire aujourd'hui. Il faut toujours proposer de nouvelles choses, il faut envoyer de la chanson tout le temps, tout le temps. C'était un peu abstrait pour moi qui écrit mes chansons et qui a besoin de temps pour partir écrire (...) Aujourd'hui, cette période de création, il faut qu'elle soit un peu plus courte. Il faut être dans cette période de création en même temps que tu es dans l'action. Et ça c'était pas forcément facile pour moi » a expliqué Nolwenn Leroy, qui publie donc l'album de reprises "Folk" pour lui laisser le temps de plancher sur un nouvel album, composé cette fois de chansons originales.

Julien GONCALVES

©PureCharts

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*