Tournage d’un épisode de “Capitaine Marleau”

marleau-13

Ça tourne : de nombreux guests chez « Capitaine Marleau »

Bénabar, Pascale Arbillot, CharlÉlie Couture, Marius Colucci et Nolwenn Leroy… C’est un casting éclectique qui sera réuni à l’affiche de ce prochain épisode de « Capitaine Marleau », dont le tournage vient de débuter dans la région de Blois.

Comme toujours, votre capitaine Marleau côtoie du beau monde ! Et ce 25e épisode de la série à succès, intitulé Claire obscure, n’échappe pas à la règle. Cette fois, Corinne Masiero donnera la réplique à Bénabar, Pascale Arbillot, CharlÉlie Couture, Marius Colucci et Nolwenn Leroy. Un casting éclectique actuellement réuni à Blois, et dans sa région, le temps d’un tournage orchestré par Josée Dayan jusqu’au 27 février. À découvrir prochainement sur France 2 !

« Capitaine Marleau » : Claire obscure

À 17 ans, Claire avait toute la vie devant elle. Qui pouvait souhaiter sa mort ? Et pourquoi séchait-elle les cours de Yannick Séguin, l’un de ses profs du lycée agricole ? La proviseure, qui est aussi la belle-mère de Claire, est bouleversée : elle n’aurait jamais dû engager cet enseignant charismatique, original, mais qui entretenait, semble-t-il, des relations ambiguës avec ses élèves... et la fille de l’homme qu’elle aime serait peut-être encore en vie.

Fiction (France - 90 min) – Réalisation Josée Dayan – Auteurs Marc Eisenchteter et John McNulty – Production Passionfilms et Bel Ombre Films, avec la participation de France Télévisions, de la RTS et de la RTBF, avec le soutien de Ciclic-Région Centre-Val de Loire.

Distribution:
Corinne Masiero: Capitaine Marleau
Bruno Bénabar: Yannick
Pascale Arbillot: Maude Duret
CharlÉlie Couture: Rufus
Thierry Hancisse: Pierre-Antoine
Liah O’Prey: Claire Duret
Alexis Desseaux: Castel
François Bureloup: Bernardet
Nolwenn Leroy: Déborah
Marius Colucci: Le légiste

Capitaine Marleau : Bénabar acteur dans la série, il se confie sur le tournage avec Corinne Masiero et Nolwenn Leroy

Invité dans On refait la télé ce samedi 3 avril sur RTL, Bénabar a fait des confidences sur son expérience sur le plateau de Capitaine Marleau. Il donne en effet la réplique à Corinne Masiero et Nolwenn Leroy dans un épisode de la série à succès.

Prochainement, Bénabar va apparaître dans un nouvel épisode de la série Capitaine Marleau, désormais diffusée sur France 2. Pour l’occasion, l’auteur-compositeur et acteur de 51 ans a accordé une interview à Eric Dussart et Jade, dans le cadre de leur émission On refait la télé, diffusée sur RTL ce samedi 3 avril et dont Télé-Loisirs est partenaire. Au micro de nos confrères, il est revenu sur son dernier projet face caméra, qui lui a beaucoup plu.

Un acteur qui se vante d’avoir embrassé Nolwenn Leroy
"J’ai eu la chance de tourner avec Josée [Dayan, la réalisatrice de la série télévisée, ndlr] et Corinne [Masiero, l’actrice principale], entre autres aussi puisqu’il y avait Nolwenn [Leroy] qui joue mon amoureuse" à l’écran, a-t-il commencé, avant de se réjouir, avec humour, d’avoir "embrassé Nolwenn" pour les besoins de la série. "J’en suis très fier. C’était que 'fictionnellement', mais c’est déjà pas mal ! C’était un objectif quand même. Nolwenn, qui est une copine, et que j’embrasse d’ailleurs", a-t-il poursuivi, en précisant que "c’était un plaisir de tourner avec Josée Dayan". Selon Bénabar, la cinéaste de 77 ans "est un personnage un peu intimidant", notamment "parce qu’elle a une grande réputation" dans le milieu de l'audiovisuel. "J’ai beaucoup apprécié", a-t-il ajouté.

Une comédienne "très bonne camarade"
Interrogé au sujet de Corinne Masiero et de sa personnalité haute en couleur, l’artiste a souligné qu’elle n’est "pas imprévisible", comme on pourrait le penser, mais plutôt très agréable dans la vie. "Elle est très bonne camarade. Il y a des acteurs qui peuvent justement profiter de leur position de vedette pour mettre les autres en difficulté, mais ce n’est pas du tout le cas de Corinne", a-t-il assuré, avant de revenir sur la polémique provoquée par l’apparition, nue, de la comédienne, aux César 2021. "Nous, on a tourné avant", a précisé Bénabar, en soulignant ce que la réalisatrice de Capitaine Marleau a dit à ce propos : "C’est Josée qui a dit ça et une fois de plus elle avait raison. Corinne était taxée de vulgarité, mais ce n’est pas ce que j’ai trouvé de plus vulgaire, moi, dans la cérémonie."